La météo au boulodrôme

Aujourd'hui

--

Demain

--

--

--

Avenue de Bel air, Paris

La pétanque

Une peu d'histoire ...

Le jeu provençal donnera naissance en 1907 à la pétanque, lors de la partie historique à La Ciotat où un champion de jeu provençal, Jules Hugues dit « Lenoir », ne pouvant plus jouer à son jeu préféré à cause de ses rhumatismes, s’est mis un jour, à tracer un rond, envoyer le but à 5 ou6 mmètres, et, les « pieds tanqués », à jouer ses boules pour se rapprocher du cochonnet.

Une partie de pétanque
Une partie de pétanque un après-midi ...

Ceci se passait sur le terrain de boules d’un café « La boule étoilée » (terrain baptisé ainsi en clin d'oeil aux boules cloutées de l'époque) dont les propriétaires s'appelaient Ernest et Joseph Pitiot.
Les deux frères comprirent vite l'intérêt de ce sport, notamment Ernest qui s'appliqua à en finaliser les règles. Il faudra néanmoins attendre le premier concours officiel à La Ciotat en 1910 pour que le mot soit officialisé. Le terme vient des mots de l'occitan provençal pè « pied » et tanca « pieu », donnant en français régional l'expression « jouer à pétanque » ou encore « pés tanqués », c’est-à-dire avec les pieds ancrés sur le sol, par opposition au jeu provençal où le joueur peut prendre de l'élan.

C'est le dixième sport en France par le nombre de licenciés : 301 053 joueurs recensés (fin 2012).
Il existe de nombreuses fédérations nationales affiliées à la fédération internationale.
Fin 2007, on compte 558 898 licenciés répartis dans 78 pays, du Maroc au Viêtnam. À ces chiffres, il convient de rajouter les pratiquants occasionnels, en vacances notamment, c'est-à-dire plusieurs millions d'amateurs. C'est un sport principalement masculin (seulement 14 % des licenciés sont des femmes en France). Néanmoins, c'est l'un des rares sports où des compétitions mixtes sont organisées.

source : Wikipedia
La France, championne du monde 2012
Dylan Rocher, superstar de la pétanque

Les règles

Le but du jeu est d'approcher ses boules plus près du "but" que celles de son adversaire.
La première équipe qui totalise 13 points après plusieurs "mènes" a gagné la partie.

Ce jeu se joue soit 1 contre 1, soit en 2 équipes de 2 ou 3 joueurs.

  • Tête-à-tête : 1 contre 1 avec 3 boules chacun
  • Doublette : 2 contre 2 avec 3 boules chacun
  • Triplette : 3 contre 3 avec 2 boules chacun

Il ne doit pas y avoir plus de 12 boules sur le terrain.

Ce jeu se pratique avec des boules 100% en acier, une bille en bois dur appelée "but", jouées à partir d'un cercle de 50 cm de diamètre, soit posé, soit tracé sur le sol.

On tire au sort l'équipe qui commence à jouer. N'importe quel joueur de cette équipe choisit le point de départ et se place dans le cerle. Quand il joue, les pieds du joueur ne doivent pas sortir du cercle avant que sa boule ait atteint le sol.

Ce joueur lance alors le "but" à une distance comprise entre 6 et 10 m. Le "but" doit être au moins à 1 m de tout obstacle (mur, arbre,...).

Il lance ensuite sa première boule, essayant de la placer le plus près possible du "but".

Un joueur de la 2ème équipe rentre alors dans le cercle et essaye soit en pointant de placer sa boule plus près du "but" que la boule de son adversaire, soit de chasser cette dernière en la tirant. La boule la plus proche du "but" mène le jeu.

S'il réussit, c'est à un joueur de la 1ère équipe de rejouer. S'il ne réussit pas, les joueurs de son équipe jouent leurs boules jusqu'à ce qu'ils reprennent le point ou qu'ils n'aient plus de boules à jouer.

Quand une des équipes n'a plus de boules en main, les joueurs de l'autre équipe jouent celles qui leur restent, essayant de les placer le mieux possible.

Quand les deux équipes n'ont plus de boules, on compte les points. Une équipe marque autant de points qu'elle a de boules plus proches du "but" que celle de l'adversaire. C'est la fin de la "mène".

L'un des joueurs de l'équipe gagnante lance alors le "but" du point où il se trouve et le jeu continue jusqu'à ce qu'une des équipes marque 13 points.

source : OBUT
La France, championne du monde 2012
La France, championne du monde 2012